Numéro de licence d’entrepreneur de spectacle : L-R 2020-002251 et L-R 2020-002506

hommage

Voici un petit bijou « Bonne figure » de Stephan Reggiani

Voici un petit bijou « Bonne figure » 

 Le premier titre que Serge Reggiani chante de son fils Stephan auteur/compositeur de talent.

https://www.youtube.com/watch?v=9ykExNBwIVE

Stephan est le premier fils que Serge a eu avec sa première femme Jeanine DARCEY

avec laquelle il a divorcé en 1955.   

Stephan a  donc peu vu son père pendant sa petite enfance.

Après une solide formation musicale et une maitrise de plusieurs instruments

il  sort son premier album en 1967 en tant qu’auteur compositeur.

Serge  disait « Je suis un père qui n’aide pas ses enfants:

Stephan a voulu faire ce métier,qu'il se débrouille ! »

Mais en 1970, Serge REGGIANI va passer outre ses principes de neutralité.

Il met un titre de son fils parmi les 12 nouvelles chansons de son quatrième album.

Le problème c’est qu’au moment où Stéphan démarre véritablement sa carrière de chanteur

son père explose avec des titres comme le petit garçon, les loups…

Pour recevoir en avant-première les épisodes sur "Les 7 vies de Serge REGGIANI"

et être informés de nos prochains spectacles près de chez vous

Inscrivez- vous à la Newsletter en cliquant ici https://sg-autorepondeur.com/public/form.php...

les 7 vies de Serge Reggiani: émission cinq

5éme émission  https://youtu.be/xOvqDXDpStM

Le 10 mai 1940, l'Allemagne envahit la France et c’est la débâcle ,

Les habitants des villes se réfugient temporairement dans leur famille

ou chez des connaissances, des amis

d'autres s'enfuient dans les régions du Sud.

Serge REGGIANI cherchera à fuir vers l’Espagne.

Finalement il remonte à Paris et cherche du boulot pour survivre .

Il trouve des petits rôles, et en 1941 il joue dans « Le Loup-Garou de Vitrac » 

 puis dans Britannicus auprès de jean Marais avec lequel il sympathise…

À bientôt pour la suite des émissions

Bien à vous.

Olivier NUNGE  

Lire la suite

Hommage à Jean FERRAT

Spectacle musical théâtralisé « hommage à Jean FERRAT

Par la troupe d’A tout bout de chant

Le jeudi 30 juillet à 21h00 sur la place de Saint-Cyprien (66).

Entrée gratuite

Tel : 06.21.46.75.81

Serge REGGIANI rencontre George MOUSTAKI

  • Par
  • Le 18/04/2020

Serge REGGIANI rencontre Georges MOUSTAKI

Une des premières chansons que lui a écrit Georges c’est Sarah !

À réécouter ici pour le plaisir https://s3.eu-central-1.amazonaws.com/public.html.bucket.cloub.co/reggiani/10+.Sarah.m4a

Serge voulait chanter les amours avec une femme vieillissante, ce qui n’inspirait pas beaucoup Georges, mais comment dire non ?

Alors il s’est souvenu de son histoire avec Piaf, car il est resté près de deux ans avec elle et ça adonné cette magnifique chanson

En savoir + : http://www.atoutboutdechant.com/pages/hommage-a-serge-reggiani-un-comedien-qui-chante.html

les 7 vies de serge REGGIANI

Les 7 vies de Serge REGGIANI (suite) : "Il suffirait de presque rien." A écouter ici pour le plaisir : https://s3.eu-central-1.amazonaws.com/public.html.bucket.cloub.co/reggiani/15.Il+suffirait+de+presque+rien.m4a A la cinquantaine, il commence à mettre un pied dans la sagesse : fini le démon de midi C’est sans doute pour ça que Gérard Bourgeois lui a proposé ce texte sur l’histoire des amours impossibles entre un homme d’âge mûr… et une très jeune femme. À vrai dire il a hésité… à la chanter, il avait peur qu’elle lui porte la poisse. Avec le temps, elle rentrera dans le cercle de ses chansons fétiches. En savoir + : http://www.atoutboutdechant.com/pages/hommage-a-serge-reggiani-un-comedien-qui-chante.html

Hommage à Serge REGGIANI

Pour continuer à mettre plus de douceur dans cette période de confinement voici pour vous un nouveau chapitre : Les 7 vies de Serge REGGIANI : https://s3.eu-central-1.amazonaws.com/public.html.bucket.cloub.co/reggiani/01.+Les+7+vies+de+Serge+Reggiani.m4a C'était il y a 15 ans, le 22 juillet 2004. Serge Reggiani tirait sa révérence à l'âge de 82 ans, en nous laissant des chansons magiques comme « Ma liberté », « L'Italien », « Ma solitude »,« Il suffirait de presque rien ». Héritage précieux d’un artiste qui reste l'un des plus grands interprètes de l'histoire de la chanson française. Premier prix de comédie à 16 ans, il devient l’un des plus grands acteurs du cinéma français et sa rencontre avec la chanson l’amènera au zénith dans tous les sens du terme ! Pourtant rien ne prédestinait ce fils de coiffeur, immigré italien, à connaître un tel destin. Sa sensibilité extraordinaire, sa passion pour à la langue française et sa capacité de travail hors du commun feront de lui un immense artiste. Encore merci à ce grand monsieur et chapeau l’artiste !

Un peu de douceur dans ce contexte difficile

Bonjour, Pour garder le moral en cette période de confinement nous vous offrons un nouveau titre de notre spectacle musical en hommage à Renaud : https://s3.eu-central-1.amazonaws.com/public.html.bucket.cloub.co/le_bistrot_prefere_mix150120.mp3 Le meilleur antidote est de continuer à parler de peinture, d’amour, de chansonnettes et de littérature… En vous souhaitant une bonne écoute et dans l’espoir de vous rencontrer très bientôt lors d’une future représentation. Bien à vous. Olivier NUNGE Tél. 06.21.46.75.81 Ps : pour en savoir +:http://www.atoutboutdechant.com/pages/hommage-a-renaud.html

Hommage à Jean FERRAT à Toulouse

Cela fait déjà 10 ans que Jean FERRAT nous a quittés et en ce moment et fort heureusement les médias en parlent pour mettre à l’honneur cet auteur compositeur de génie. Nous avons le plaisir de jouer « Hommage à Jean FERRAT » Un spectacle musical théâtralisé le vendredi 27 mars à 20h00, Au Café- théâtre le 57 à Toulouse. En savoir + : http://www.atoutboutdechant.com/pages/hommage-a-jean-ferrat.html Trois voix, un piano et un violon qui s’accordent dans une mise en scène insolite pour partager ces textes intemporels qui touchent au plus profond de notre être. L'argument : C'est le 14 juillet. Dans le petit bistrot de Jeannot où Lucille la violoniste et son ami Jean-Paul se retrouvent, on y cause sur la vie, l'amitié, l'amour, le temps... Tout y passe en explorant le monde poétique de Jean Ferrat. Les personnages : - Lucille : La Violoniste. - Jean-Paul : Le copain. - Jeannot : Le patron du café. - Marc : Le pianiste Rendez-vous au café-théâtre Le 57, 57 rue des minimes 31200 Toulouse, Tarif :plein :16€