Numéro de licence d’entrepreneur de spectacle : L-R 2020-002251 et L-R 2020-002506

hommage à serge reggiani

  • Les 7 vies de Serge Reggiani - épisode 15

    Les 7 vies de Serge Reggiani - épisode 15

     

     

    Dans cette dernière émission nous abordons la 7éme vie de Serge Reggiani et la peinture : un aspect de ses talents moins connu.

    C’est Picasso qui lui a donné l’envie de peindre, Serge se rendait souvent dans son atelier.

    Fasciné qu’il était par les palettes, les pots, les pinceaux, les châssis, les chiffons, les flacons et l’odeur.

    C’était un coloriste extraordinaire, sa peinture le représentait bien et comme la chanson elle lui servait de thérapie.

    C’était une façon impudique de se livrer.
     
    Il disait « Dans ma prochaine vie, je serai peintre. 

    J’ai appris sans patrons, sans modèle, en parfait autodidacte, mais si je ne devais garder qu’une de mes activités ce serait la peinture, c’est ce qui me plait le plus !

    J’y trouve un sentiment d’apaisement."
     

    C'est ce que vous allez découvrir dans cette quinzième et dernière émission

  • Les 7 vies de Serge Reggiani - émission 11

    Les 7 vies de Serge Reggiani - émission 11

     

     

    Serge Reggiani, chanteur, renoue avec la chanson bien faite, la chanson à texte.

    Sur les bases qu’avait déjà posées Charles Trenet dans les années 30.

    Il choisit des textes qui racontent des histoires de vie ,alliant mélodie et poésie.

    Il met tout  son talent de comédien au service de l’interprétation de ces beaux textes.

    Il disait : "Souvent le théâtre est trop intellectuel...

    Avec un engagement sans générosité et le public populaire s’en écarte…

    Or quand vous chantez, vous pouvez dire autant de choses directement et chaleureusement que dans Shakespeare ou Molière...

     E
    t le public populaire vient ; je n’ai plus mon auréole, je ne suis plus l’acteur avec un grand A,

    je suis quelqu’un qui dialogue avec un public que j’aime."

    A découvrir dans cette émission

    À bientôt pour le prochain épisode…
     
    Olivier NUNGE

  • Les 7 vies de Serge Reggiani - émission 6

    Les 7 vies de Serge Reggiani - émission 6

     

      

     

    Sa quatrième vie de comédien et sa cinquième vie d’acteur de cinéma vont s’entremêler.

    Côté théâtre il va interpréter Kaliayev dans  « Les justes » de CAMUS.

    Côté cinéma il va interpréter Manda dans « casque d’or » de Becker.

    Deux beaux succès professionnels.

    En revanche c’est dans sa vie conjugale avec Jeanine que les choses se compliquent, puis se dégradent.

    Alors un jour rien ne va plus, c’est décidé il quitte Jeanine et c’est le divorce en 1955.

    Il faut dire que dans les années 50 Serge fréquentait plus les bars que le domicile conjugal.

    C'est que nous vous invitons à découvrir dans cette émission

    À bientôt pour le prochain épisode…

  • Les 7 vies de Serge Reggiani - émission 8

    Les 7 vies de Serge Reggiani - émission 8

     


     

    Pourquoi et comment ce comédien, cet acteur en est venu à la chanson ?

    Le premier surpris a été Serge Reggiani lui-même.

    C’est une chose à laquelle il ne s’attendait pas.

    D’ailleurs les gens de son entourage lui déconseillaient de chanter.

    Peut-être parce-ce qu’il était comédien alors qu’au fond il y a de grandes similitudes entre chanter et jouer la comédie.

    Pour Serge, c’était le prolongement de son métier et la chanson nourrissait son expérience de comédien.

    Découvrez comment Serge s'est mis à la chanson dans cette émission

    À bientôt pour le prochain épisode…
     
    Olivier NUNGE