Numéro de licence d’entrepreneur de spectacle : L-R 2020-002251 et L-R 2020-002506

a tout bout de chant

  • Les 7 vies de Serge Reggiani - épisode 15

    Les 7 vies de Serge Reggiani - épisode 15

     

     

    Dans cette dernière émission nous abordons la 7éme vie de Serge Reggiani et la peinture : un aspect de ses talents moins connu.

    C’est Picasso qui lui a donné l’envie de peindre, Serge se rendait souvent dans son atelier.

    Fasciné qu’il était par les palettes, les pots, les pinceaux, les châssis, les chiffons, les flacons et l’odeur.

    C’était un coloriste extraordinaire, sa peinture le représentait bien et comme la chanson elle lui servait de thérapie.

    C’était une façon impudique de se livrer.
     
    Il disait « Dans ma prochaine vie, je serai peintre. 

    J’ai appris sans patrons, sans modèle, en parfait autodidacte, mais si je ne devais garder qu’une de mes activités ce serait la peinture, c’est ce qui me plait le plus !

    J’y trouve un sentiment d’apaisement."
     

    C'est ce que vous allez découvrir dans cette quinzième et dernière émission

  • Les 7 vies de Serge Reggiani - émission 13

    Les 7 vies de Serge Reggiani - émission 13

     

     

    Le 29 juillet 1980 c'est le drame !

    Stephan Reggiani, après un premier divorce, un remariage raté, une carrière en suspens, se suicide dans la maison familiale de Mougins.

    La mort d’un enfant est sans aucun doute l’une des épreuves les plus difficiles à traverser pour les êtres humains que nous sommes.

    Ce drame réveille d’anciennes blessures chez Serge.

    Il encaisse ce nouveau choc violent comme un automate.

    Il est détruit de l’intérieur, il ne montre rien et se sentira toujours coupable, tentant par deux fois d’en finir lui aussi.

    Il plonge dans une profonde dépression.

    Mais comment va-t-il pouvoir s’en sortir ?

    C'est ce que vous allez découvrir dans la treizième émission sur les « 7 vies de Serge Reggiani »
     

  • Les 7 vies de Serge Reggiani - émission 12

    Les 7 vies de Serge Reggiani - émission 12

     


     

    En 1972 Serge REGGIANI a 50 ans et voilà que le hasard lui fait revoir Noëlle ADAM.
     
    Il avait déjà failli la rencontrer… en 1957.
     
    À cette époque elle était danseuse dans un spectacle qui s’appelait  « le rendez-vous manqué ».
     
    Ça ne s’invente pas !
     
    Elle était magnifique, il en est tombé amoureux ce soir-là.
     
    Mais plutôt que d’aller la voir dans sa loge comme lui proposaient ses amis, Jean Cocteau et Jean Marais qui l’accompagnaient, il a eu peur, il est parti se saouler !
     
    Et voilà que quinze ans après, deuxième rencontre avec Noëlle dans un café …

    C'est ce que nous vous racontons dans ce 
    douzième épisode 
    sur les « 7 vies de Serge Reggiani »


     

    .

     

  • Les 7 vies de Serge Reggiani - émission 11

    Les 7 vies de Serge Reggiani - émission 11

     

     

    Serge Reggiani, chanteur, renoue avec la chanson bien faite, la chanson à texte.

    Sur les bases qu’avait déjà posées Charles Trenet dans les années 30.

    Il choisit des textes qui racontent des histoires de vie ,alliant mélodie et poésie.

    Il met tout  son talent de comédien au service de l’interprétation de ces beaux textes.

    Il disait : "Souvent le théâtre est trop intellectuel...

    Avec un engagement sans générosité et le public populaire s’en écarte…

    Or quand vous chantez, vous pouvez dire autant de choses directement et chaleureusement que dans Shakespeare ou Molière...

     E
    t le public populaire vient ; je n’ai plus mon auréole, je ne suis plus l’acteur avec un grand A,

    je suis quelqu’un qui dialogue avec un public que j’aime."

    A découvrir dans cette émission

    À bientôt pour le prochain épisode…
     
    Olivier NUNGE

  • Les 7 vies de Serge Reggiani - émission 6

    Les 7 vies de Serge Reggiani - émission 6

     

      

     

    Sa quatrième vie de comédien et sa cinquième vie d’acteur de cinéma vont s’entremêler.

    Côté théâtre il va interpréter Kaliayev dans  « Les justes » de CAMUS.

    Côté cinéma il va interpréter Manda dans « casque d’or » de Becker.

    Deux beaux succès professionnels.

    En revanche c’est dans sa vie conjugale avec Jeanine que les choses se compliquent, puis se dégradent.

    Alors un jour rien ne va plus, c’est décidé il quitte Jeanine et c’est le divorce en 1955.

    Il faut dire que dans les années 50 Serge fréquentait plus les bars que le domicile conjugal.

    C'est que nous vous invitons à découvrir dans cette émission

    À bientôt pour le prochain épisode…

  • Les 7 vies de Serge Reggiani - émission 8

    Les 7 vies de Serge Reggiani - émission 8

     


     

    Pourquoi et comment ce comédien, cet acteur en est venu à la chanson ?

    Le premier surpris a été Serge Reggiani lui-même.

    C’est une chose à laquelle il ne s’attendait pas.

    D’ailleurs les gens de son entourage lui déconseillaient de chanter.

    Peut-être parce-ce qu’il était comédien alors qu’au fond il y a de grandes similitudes entre chanter et jouer la comédie.

    Pour Serge, c’était le prolongement de son métier et la chanson nourrissait son expérience de comédien.

    Découvrez comment Serge s'est mis à la chanson dans cette émission

    À bientôt pour le prochain épisode…
     
    Olivier NUNGE

  • Voici un petit bijou « Bonne figure » de Stephan Reggiani

    Voici un petit bijou « Bonne figure » de Stephan Reggiani

    Stephan est le premier fils que Serge a eu avec sa première femme Jeanine DARCEY

    avec laquelle il a divorcé en 1955.   

    Stephan a  donc peu vu son père pendant sa petite enfance.

    Après une solide formation musicale et une maitrise de plusieurs instruments

    il  sort son premier album en 1967 en tant qu’auteur compositeur.

    Serge  disait « Je suis un père qui n’aide pas ses enfants:

    Stephan a voulu faire ce métier,qu'il se débrouille ! »

    Mais en 1970, Serge REGGIANI va passer outre ses principes de neutralité.

    Il met un titre de son fils parmi les 12 nouvelles chansons de son quatrième album.

    Le problème c’est qu’au moment où Stéphan démarre véritablement sa carrière de chanteur

    son père explose avec des titres comme le petit garçon, les loups…

     Découvrez le premier titre que Serge Reggiani chante de son fils Stephan auteur/compositeur de talent :

    https://www.youtube.com/watch?v=9ykExNBwIVE

     

  • Serge Reggiani dans "Les Justes " d'Albert CAMUS

    Serge Reggiani dans "Les Justes " d'Albert CAMUS

     

    En 1949  Serge Reggiani reprend le chemin du  théâtre avec « Les justes » d’Albert  CAMUS.il dira  « c’est sur les planches non sur un plateau que j’aime le plus pratiqué mon art ».

    Il va interpréter  Kaliayev, un  jeune terroriste qui va lancer un  bombe dans le but d'assassiner le grand-duc Serge, qui gouverne la ville en despote, afin de lutter contre la tyrannie.

    Ses principaux partenaires étaient Maria Casarès et Michel Bouquet excusez -moi du peu !

    L’auteur ,Albert Camus ,le félicitera pour son interprétation.

    Mais aurait-il pu imaginer en écrivant  cette pièce en 1949, qu’ il nous plongerait dans l'actualité du monde d'aujourd'hui.

    Le meurtre peut-il être légitimé pour défendre une cause, aussi "juste" soit-elle ? Là est la question.

    Quel plaisir d’entendre la voix de Serge Reggiani donnant la réplique à Maria Casarès dans « les justes ». 

    https://www.youtube.com/watch?v=GIlMaM9QH64

  • Les 7 vies de Serge Reggiani - émission 1

     

    Flash info A tout bout de chant
     

     

    Voici pour vous la première d'une série de 15 émissions

    sur les « 7 vies de Serge Reggiani »

     


     
    Les 7 vies de Serge Reggiani - émission 1
     

    Dans cette émission nous abordons la première vie de Serge Reggiani, celle de son enfance italienne

    « pieds nus au soleil, parmi les chèvres et les abeilles ».
     
    Serge REGGIANI est né le 2 mai 1922, à Reggio d’Émilie dans une  des régions les plus riches de l’Italie, mais à une époque de crise économique et sociale avec la montée du fascisme.
     
    Il venait d’un milieu plutôt modeste avec des parents tous les deux coiffeurs.
     
    Et on peut dire qu’à cette époque la vie n’était pas facile pour les ouvriers, les artisans ou les paysans.

    Nous vous racontons ça plus en détail dans cette émission
     


    A bientot pour la suite des émissions et pour découvrir ses six autres vies…


    Bien à vous.


    Olivier NUNGE